Nouvelles des villes de provinces

Post Reply
Charles Arthur
Posts: 151
Joined: Tue May 25, 2004 7:35 am

Nouvelles des villes de provinces

Post by Charles Arthur » Fri Jan 27, 2006 2:27 am

Jeudi 26 Janvier 2006
NOUVELLES DE NOS VILLES DE PROVINCES



Par Chénald Augustin - InfoHaiti.net - Port-au-Prince, HAITI



LE PROCESSUS ELECTORAL A LEOGANE EST DEJA EN BRANLE POUR LA DATE DU 7 FEVRIER

Ils sont environ 22 000 électeurs sur un effectif de 24 400 (inscrits) qui ont déjà retiré leurs cartes d'identification nationale dans les centres d'électeurs de la commune de Léogâne et ses 13 sections communales. On compte dans cette commune 15 centres et 162 bureaux de vote, d'après le secrétaire du Bureau électoral M. Mérovy Jean Rolex. Il a toutefois indiqué que la formation des membres de bureaux de vote n'a pas encore eu lieu. Le mardi 24 janvier 2006, les managers et les superviseurs électoraux ont prêté serment au tribunal de Paix de Léogâne.



Irruption de candidats et des individus dans les centres d'électeurs à Gros-Morne

Des individus et de
s candidats ont fait irruption dans des centres de vote dans la commune de Gros-Morne pour mettre fin à des séances de formation auxquelles participaient des superviseurs électoraux, ce mardi. Ils ont par la suite emporté divers matériels destinés au fonctionnement des centres de vote. D'après les protestataires, leur mouvement intervient suite aux nombreux postes dans les bureaux électoraux attribués aux membres de la société civile alors que les noms soumis par les partis politiques n'ont pas été retenus.



Le bureau de Verrettes mis à sac

Des individus non identifiés ont mis à sac le bureau communal de Verrettes dans la nuit du mardi 24 janvier 2006. Des documents importants auraient été emportés. Un agent de sécurité du bureau sévèrement battu. Le président du BEC, Frédéric Josius n'est pas en mesure de faire le bilan des dégâts enregistrés lors des actes de vandalisme. Pourtant, les matériels électroniques n'ont été ni endommagés ni emportés. Il appelle les autorités policières à a
ssurer la sécurité des centres de vote.



Arrêt de travail et manifestation des agents de sécurité dans le Nord-Ouest

Des agents de sécurités affectés aux bureaux électoraux du département du Nord-Ouest ont protesté suite à une lettre émanant de la Minustah qui leur exige d'entrer à la capitale afin d'assurer la sécurité des centres de vote le jour des élections. Se référant aux lois électorales, ils ont observé un arrêt de travail en vue et ont manifesté devant les locaux du Bureau électoral départemental de Port de Paix et menacent de fermer les portes des centres de vote si toutefois cette situation persiste. Ils jugent arbitraire cette mesure prise par la Minustah.



Tout semble bien marcher pour l'appareil électoral du Nord

Au Cap-Haitien, le président du Conseil électoral provisoire Max Mathurin affirme que des correctifs ont été apportés à la répartition des centres de vote. En tournée d'évaluation dans le Nord, M. Mathurin indique que tous les membres des bur
eaux de vote recrutés sur la demande des partis politiques et de la société civile occupent déjà leur fonction.

Charles Arthur
Posts: 151
Joined: Tue May 25, 2004 7:35 am

Calme précaire suite à des troubles à Ouanaminthe

Post by Charles Arthur » Fri Jan 27, 2006 2:27 am

Haiti - Elections : Calme précaire suite à des troubles à Ouanaminthe


P-au-P., 26 janv. 06 [AlterPresse] --- Un calme précaire est revenu le 26 janvier à Ouanaminthe, ville frontalière du Nord-est d'Haiti, après deux jours de tension qui ont marqué une tournée électorale du candidat à la présidence de la plate-forme Lespwa (Espoir), René Préval.

La situation demeure toujours volatile dans la ville où 2 groupes armés, l'un favorable et l'autre hostile à Préval, pourraient s'affronter à tout moment, selon des considérations issues de milieux organisés.

Selon des informations parvenues à AlterPresse, le risque de confrontation armée ferait planer des doutes sur la réalisation des élections à Ouanaminthe et dans d'autres régions du Nord-est, si les casques bleus des Nations-Unies ne parviennent pas à neutraliser ces bandes armées.

Plusieurs blessés ont été enregistrés
durant les deux derniers jours de violence qui se sont produits en marge d'une visite de Préval, a rapporté l'agence en ligne dominicaine Espacinsular.

Selon l'agence, Préval a effectué une brève visite le 25 janvier à Ouanaminthe où il s'est brièvement adressé à ses partisans.

L'ancien président, qui est en campagne pour un second mandat, était accompagné de nombreux agents de sécurité dont des policiers, a précisé l'agence. [jls gp apr 26/01/2006 22:00]

Charles Arthur
Posts: 151
Joined: Tue May 25, 2004 7:35 am

Renuncia el presidente de la Oficina Electoral de Wanament

Post by Charles Arthur » Wed Feb 01, 2006 3:28 am

Renuncia el presidente de la Oficina Electoral de Wanament (BEK) Fidel Wislin

www.espacinsular.org

Ouanaminthe, 1 de febrero del 2006.- Una grave crisis se ha presentado a lo interno de la Oficina Electoral de Wanament, donde su presidente Fidel Wislin ha renunciado alegando demagogias de parte de los grupos que intentan boicotear las elecciones del 7 de febrero.

Al parecer el señor Wislin no soportó las presiones que están ejerciendo los grupos armados y la advertencia que hicieron las organizaciones de la sociedad civil de Wanament sobre las posibilidades de que ocurran incidentes durante los comicios.

Esta ciudad se vio afectada por movilizaciones de partidarios de la candidatura presidencial del expresidente René Preval y sectores armados que se oponen este vuelva a gobernar el país, alegando que su vuelta al poder sería lo mismo que volver a gobernar el P
residente Aristide.

El hasta ayer presidente de la delegación electoral en Wanament fue hecha por ante la Oficina Electoral del Departamento del Noreste (BEB).

A la crisis electoral se suma el deterioro de la seguridad en la ciudad. Asaltos, robos y violencia armados contra ciudadanos que se siente desprotegidos. La seguridad no funciona. Al caer la tarde, prácticamente nadie puede salir a las calles por temor a los delincuentes armados que se han apoderado de la población, dijo un colaborador a especinsular.

En tanto que al entrar en su última semana de campaña de cara las elecciones del 7 de febrero, los candidatos en Wanament realizan sus activistas sin mayores contratiempos.

Post Reply