Réseaux de kidnapping à Pétionville et ailleurs

Post Reply
User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2153
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Réseaux de kidnapping à Pétionville et ailleurs

Post by admin » Fri Jan 13, 2006 10:08 pm

AHP -

Les kidnappeurs dispposent de cachettes dans les quartiers résideniels et les 11 personnes enlevées fin décembre ont été gardées à PétionVille , selon le responsable de la police judiciaire
--------------------------------------------------------------------------------

Port-au-Prince, 13 janvier 2006

La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a informé vendredi avoir démantelé cette semaine un important réseau de kidnapping, à Pétion-Ville, une banlieue résidentielle de Port-au-Prince.

Selon l'inspecteur général de la DCPJ, Michaël Lucius, c'est ce gang qui avait enlevé le 30 décembre 2005 Carine Rouzier, l'épouse d'un homme d'affaires de Port-au-Prince, libérée le 8 janvier dernier.

Les 11 personnes kidnappées par ce gang ont été gardées dans une maison luxieuse estimée à des centaines de milliers de dollars, a expliqué M. Lucius qui di
t regretter que les bandits aient eu le temps de s'enfuir.

La découverte de cette cachette en plein coeur de Pétion-Ville, prouve que d'importants groupes sont impliqués dans les activités du kidnapping, a déclaré le responsable de la DCPJ.

Plusieurs secteurs dont celui des affaires critiquent sévèrement ces derrniers jours la mission de stabilisaton des nations-Unies (MINUSTAH) pour sa réticence à lancer des opérations musclées contre Cité Soleil

Michael Lucius appelle la population à la prudence et à se méfier des gens bien habillés, faisant savoir que le bidonville de Cité Soleil n'est pas le seul bastion des kidnappeurs.

L'habit ne fait pas le moine ", a-t-il prévenu, affirmant qu'en dehors de Cité Soleil et de Pétion-Ville, des actes de kidnapping sont commis dans d'autres quartiers non populaires de la capitale dont Pernier, Meyer, Delmas, Frères, Canapé-Vert ainsi que dans la deuxième ville du pays, le Cap-Haitien.

Des habitants de Pétion-Ville ont exprimé ven
dredi leurs inquiétudes après les révélations selon lesquelles des kidnappeurs ont des cachettes dans cette commune.

Ils se disent presque convaincus que très bientôt, on va probablement faire pression sur la MINUSTAH pour qu'elle lance des opérations d'envergure sur Pétion-Ville et sur d'auttres quartiers résidentiels.

Le chef de la police haitienne, Mario Andresol et le chef de la MINUSTAH, Juan gabriel Valdès ont indiqué récemment que des candidats à la présidence utilisent l'argent du kidnaping pour mener campagne et pourr tenter dedestabiliser le processus électoral en cours.

Le premier tour des présidentielles et législatives est fixé au 7 février 2006 après 4 reports successifs.

Michael Licius a assuré que des dispositions ont été adoptées par la PNH pour freiner les activités de kidnapping à travers le pays et permettre à la population de vivre dans la paix et la tranquilité.

Post Reply