Le père Gérard Jean Juste suspendu de son sacerdoce

Post Reply

Le père Gérard Jean Juste suspendu de son sacerdoce

Post by » Mon Sep 26, 2005 10:49 pm

Le père Gérard Jean Juste suspendu de ses fonctions sacerdotales par décret ecclésiastique

Posté le lundi 26 septembre 2005
Par Radio Kiskeya

Un décret ecclésiastique de l'Archevêché de Port-au-Prince en date du 16 septembre rendu public ce lundi, a officiellement suspendu le prêtre détenu Gérard Jean Juste de ses fonctions sacerdotales pour avoir violé les normes canoniques en posant sa candidature à la présidence de la république.

Dans une lettre remise non au Pénitencier National où le prêtre est gardé depuis le 21 juillet, mais au siége de la paroisse Sainte Claire (Petite Place Cazeau, Nord de la capitale) dont il est le curé, l'Archevêque coadjuteur et administrateur apostolique « sede plena », Joseph Serge Miot, dit à Jean Juste qu'il demeure pour lui « un fils, un frère et un ami », même si sa situation présente le jette dans une profonde consternation, dit-il.
« Je reconnais votre esprit de foi et de prière [...], cependant, malgré toutes mes suppliques, vous avez posé l'acte public de candidature à la présidence de la république », écrit le prélat.

« Cet acte interpelle toute la communauté catholique et vous met en dehors de la communion sacerdotale », ajoute le responsable de l'archidiocèse de Port-au-Prince réputé être, avec son collègue de Jérémie, Willy Romélus, les principaux supporters, au sein de la hiérarchie catholique, de Gérard Jean Juste et des partisans du président déchu Jean Bertrand Aristide.

Le décret de suspension pris à l'encontre du prêtre lui interdit de remplir des offices ecclésiastiques, des ministères paroissiaux ou n'importe quelle autre charge pastorale.

Avant son arrestation, le père Jean Juste se faisait ouvertement passé pour le représentant de Jean Bertrand Aristide et le principal chef de lavalas en Haiti, en absence de ce dernier. Avant son arrestation en juillet dernier, alors que l'Opération Bagdad faisait r
age, il avait fait publiquement fait l'apologie du phénomène du kidnapping et de la lutte des classes. [jmd/RK]

Radio Kiskeya

User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2153
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Post by admin » Mon Sep 26, 2005 11:28 pm

Komedi sou komedi.

One might have expected a forceful request from the archbishop requesting the release of Father Jean-Juste, emprisoned without formal charges. But no...

One might have expected that Jean-Juste would not be sanctioned by his hierarchy, while languishing in jail, and prior to an eventual release. But no...

One might have expected Radio Kiskeya to show a bit of restraint, just once, and deliver the news, bad as it is, without the savage, fast and furious twist of their closing paragraph. But no...

After all, what we are observing here are institutions of comically disfigured proportions, which are prone to display their reactionary capacity or lack of relevance with regard to the advent of a State of Law.

User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2153
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Post by admin » Thu Sep 29, 2005 11:27 pm

Agence Haititenne de Presse

Le sénateur Louis Gerald Gilles met la CEH en défi de prouver que le père Jean-Juste avait donné mandat à quelqu'un pour l'inscrire comme candidat à la présidence
--------------------------------------------------------------------------------

Port-au-Prince, 29 septembre 2005 (AHP)- Le sénateur Louis Gérald Gilles a mis jeudi la conference épiscopale haitiennne en défi de prouver que le père Jean-Juste avait donné mandat à quelqu'un pour l'inscrire commme candidat à la présidence.

La CEH avait avancé ce motif pour justifiert la décision qu'elle a prise de suspendre le prêtre de ses acitivités sacerdotales.

L'Eglise catholique est une institution sérieuse. Ses responsables en Haiti ne peuvent pas prendre des décisons aussi graves de façon aussi légère (nan voye monte)" a fait savoir l'ancien parlementaire qui invite la CEH à reviser sa position.

Louis Ger
ald Gilles a fait savoir que c'est un très large secteur de la population et l'organisation politique Fanmi Lavalas qui souhaitaient l'inscription du père Jean-Juste dans l'espoir qu'il serait liberé. Il a condamné du mieme coup l'emprisonement de citoyens pour leurs convictions politiques.

AHP 29 septembre 2005 1:55 PM

User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2153
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Post by admin » Thu Sep 29, 2005 11:48 pm

[quote]L'Eglise catholique est une institution sérieuse.[/quote]
Evidemment pas! Si on devait se fier à sa hiérarchie...

C'est honteux, vraiment honteux. Les fidèles devraient s'en révolter.

A la traka papa pou yon legliz ki toujou vle rantre kò l nan vye politik ki pa fè sans! Alò, yo pa te kab mande gouvènman an libere Jean-Juste? Yo pa te kab tann pou yo rele Jean-Juste nan konsiltasyon anvan yo pran desizyon gwo ponyèt sa ki pral afekte yon pawas ki chaje ak malere? Ki moun evèk sa yo ap defann la?

Mwen kwè mesye sa yo bezwen yon bon jan retrèt pou yo reflechi sou atitid yo ak aksyon yo.

Post Reply