Moloch Tropical

Post Reply
jafrikayiti
Posts: 218
Joined: Fri Dec 29, 2006 7:16 pm

Moloch Tropical

Post by jafrikayiti » Fri May 22, 2009 8:48 pm

http://elsie-news.over-blog.com/archive-4-15-2009.html

Je vous ai offert un apperçu de la signification de Moloch, Dieu babylonien assoiffé de sang d'enfants dans la légende.
Moloch Tropical ?

Et qui, dans l'Occident chrétien, va faire une riche carrière de monstre sanguinaire.

Des Moloch il y en a partout : des tableaux , des morceaux de musique (hard rock), des pièce de théâtre, des bandes dessinées, des livres,etc.

Il existe aussi un film qui s'appelle "Moloch"

Il a été réalisé par Alexandre Sokurov, un cinéaste russe
Il est sorti en 1999. Je crois d'ailleurs qu'il a été sélectionné à Cannes, cette année-là. Il raconte un Adolf Hitler vu sous un certain angle.

Voici un extrait de la présentation du film :
[quote]Allemagne, printemps 1942.
Une forterrese inquiétante perchée au-delà des nuages. Une femme seule danse nue le long d'imposantes esplanades. Elle attend l'arrivée d'Adi, son bien-aimé, le Fuhrer. Les chrétiens considèrent que l'amour nous sauve. Mais se sauve-t-on en aimant un monstre ? C'est la question centrale de ce projet…[/quote]
http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=7865

Et les images de la bande annonce, où on voit effectivement la femme nue entrain de danser.

Par voix de presse on a apprit que Raoul Peck a commencé le tournage de son prochain film qui s'appelle également Moloch, mais tropical celui-ci.

http://www.alterpresse.org/spip.php?article8340

Moloch Tropical qui sera tourné, après Royal Bonbon lui à Sans Soucis, dans la Citadelle que le pauvre Roi Christophe a crû bien faire en la bâtissant comme symbole de la liberté, avec toutes les contingences de l'époque. Et qui pour les héritiers du Duvaliérisme reconvertis au « colonialisme positif », est devenu le symbole même de la répression.


Royal Bonbon, Moloch Tropical.
On pourrait s'amuser à intervertir les mots :
Bonbon Tropical, Royal Moloch
ou bien Moloch Bonbon, Royal Tropical.
Dans le même genre existe aussi GNB contre Attila
Qui pourrait donner GNB contre Moloch ou GNB contre Royal Bonbon

Il existe également un "Hercule contre Moloch"

Les déclinaisons sont nombreuses mais au final,
ça donne toujours : « ya bon banania », c'est-à-dire : méchant oriental,nègre, bougnoule, indien contre Bon Blanc
On va me répliquer que les auteurs ont le droit de faire du « Bonbanania ». Certes, c'est leur droit.

Le président de la République française, n'a-t-il pas déclaré dans son discours à Dakar que l'homme africain n'était pas entré dans l'histoire ?

On va me dire que les auteurs ont le droit de tourner dans des lieux historiques à partir du moment où ils en ont l'autorisation du gouvernement.

Bon, c'est également vrai.

Par contre, j'imagine difficilement l'Etat français donner son autorisation pour tourner dans les châteaux de Versailles, un film qui aurait pour titre « Moloch Hexagonal » ou "Moloch Royal"

Ou bien l'Etat belge pour un film concernant le roi Léopold avec pour titre :« Moloch Wallon »
Ou bien le département Corse pour un film avec pour titre « Moloch Méditerranéen».
Ou bien l'Etat egyptien avec "Moloch Nubien"
Ou bien l'Espagne avec "Moloch Ibérique" autour des aventure de Christophe Colomb, qui bon sang de bonsoir n'a pas laissé traces ni de Tainos, ni d'Arawaks sur l'île d'Haiti.

Les nationalistes "banann "me rétorqueront fièrement, qu'Haiti est un "singulier petit pays". Et que les Haitiens font ce qu'ils veulent de la manière dont ça leur chante.
Par exemple, s'ils ont envie de vivre 29ans sous une dictature, ils le font. S'ils veulent faire un coup d'Etat pour virer un président 8 mois après son élection, ils le font, etc,etc. Et ce n'est surtout pas à "l'Etranger" de venir leur donner des leçons. Soit. Sauf que le budget de l'Etat dépend à 70% des prêts étrangers. Sauf que le budget de Moloch Tropical dépend à ? des financements étrangers.
C'est kifkif bourricot question indépendance du choix de la politique économique ou de la politique culturelle.
Qui donne, ordonne.

Ce qui me chiffonne dans ce projet c'est l'assimilation inévitable entre le Roi Christophe, -puisque l'histoire se passe dans la citadelle qu'il a construite, un roi si clairvoyant qui face à la forteresse de difficultés qu'il avait devant lui s'est suicidé, seul exemple, je crois dans l'histoire des gouvernants haitiens, -l'assimilation de Christophe donc, qui avait sur les bras un pays entouré d'ennemis, une population qui sortait d'années de guerre, une nation à construire de A à Z, avec Hitler, ou avec un monstre assoiffé de sang de bébés.

Vous allez me dire aussi, qu'il est tout à fait naturel qu'un VIP du "Collectif Non" à la commémoration du bicentenaire de l'indépendance, puisse trouver des appuis à la télévision française pour tourner un Moloch Tropical dans la Citadelle, une forteresse élevée pour se protéger d'un éventuel retour des Français, d'une éventuelle restauration de l'esclavage, perspectives qui hantaient Christophe, comme l'a si bien montré Aimé Césaire dans sa pièce : "La Tragédie du Roi Christophe".

Vous allez me dire aussi, qu'il n'y a rien de surprenant à ce qu'un membre dominant du "Collectif Non" à la commémoration du bicentenaire de l'indépendance, produise un film ayant pour titre Moloch tropical.

Vous allez me dire aussi, que même Bush, si Colin Powell n'avait pas "découvert" les armes de destruction massives, y serait allé de son petit "Moloch Moyen-oriental " pour justifier sa guerre en Irak.

Peut-on se sauver en aimant un monstre? C'est la problématique du Moloch sur Hitler

La propagande révisioniste sous forme poétique et allégorique, on la voit venir de loin :
"Haitiens vous êtes des chimères, vous avez crû pouvoir bâtir votre indépendance (vous sauver) en aimant des monstres.

Nous, qui sommes des êtres doués de raison et non d'émotion, nous voulons vous protéger de vous-mêmes, de votre amour puéril pour des monstres.

Sans le boycott de la commémoration du bicentenaire de l'Indépendance, vous seriez aujourd'hui dans la terreur et blablabla..."

Le tout agrémenté par la jolie frimousse de l'ancienne reine de beauté française, dans le rôle je suppose de la belle Haiti_ en l'occurence l'épouse de Moloch- passionnément éprise d'un monstre.

Il s'agit, certes, d'hypothèses et de déductions à partir d'une suite logique de questions: qui-fait quoi-comment- avec qui-pourquoi ?

Mon sentiment, totalement personnel, c'est qu'Haiti n'avait pas besoin, en ce moment particulier de son histoire, d'un film qui s'intitule Moloch Tropical - avec toute la connotation négative que cela charrie-à ajouter à la liste des produits qui ternissent son image. C'est pas sympa pour nous autres Haitiens..

Mais, il est vrai que c'est de bonne guerre. Celle que mènent sur tous les fronts, celui de la culture, celui de l'économie, celui de la politique, celui de l'audio-visuel, celui de l'internet, les comédiens et les cardinaux en costumes.


Enfin ! Sa ou vle !
Que voulez-vous !
"Que peut-on attendre d'une élite qui boycotte la commémoration du bicentenaire de l'indépendance de son pays !"

Elsie Haas

Post Reply