PROPOSITION D´UN DIALOGUE TRIPARTITE RELATIF AU DOSSIER

Post Reply
User avatar
Guysanto
Site Admin
Posts: 1289
Joined: Fri Mar 07, 2003 6:32 pm

PROPOSITION D´UN DIALOGUE TRIPARTITE RELATIF AU DOSSIER

Post by Guysanto » Thu Feb 19, 2009 7:50 pm

[quote]
En ce début d'une nouvelle administration aux États-Unis, une information publiée dans les médias nationaux et internationaux a provoqué une perplexité générale : la déportation éventuelle vers leur pays d'Haitiens se trouvant sur le sol américain. Perplexité particulièrement chez les populations haitienne et dominicaine qui se partagent la même île.

Haiti et la République Dominicaine, qui comptent de 8 à 10% de leur population vivant en dehors de leur territoire respectif, ont été violemment frappées en 2008 par les cyclones meurtriers Fay, Gustav, Hanna et Ike. Les énormes pertes matérielles et la destruction de la production agricole consécutives à leur passage ont accru la pauvreté sur l'île. Conséquence : augmentation des flux migratoires illégaux de Dominicains vers Porto Rico et d'Haitiens vers le territoire dominicain.

L'an dernier, Haiti a vécu de violentes manifestations de rue contre la vie chère. Le gouvernement est actuellement à la recherche d'une aide internationale supplémentaire pour combler le déficit budgétaire.

Dans ce contexte, il ne fait aucun doute que le rapatriement éventuel de 30,000 citoyens haitiens aura des répercussions néfastes, qui pourraient altérer la fragile paix sociale dans le pays.

En outre, il est à prévoir une augmentation du trafic de personnes vers la République Dominicaine, au moment même où l'immigration haitienne irrégulière fait l'objet d'un débat national dans ce pays. Un sujet hautement préoccupant, compte tenu des actes de violence répétés entre Dominicains et Haitiens au cours des quatre dernières années.

Face à cette sombre réalité, La Fondation Zile propose :

1- La réalisation urgente d'un dialogue tripartite entre les gouvernements d'Haiti, de la République Dominicaine et des États-Unis pour arriver à l'abrogation de cette disposition, si elle était confirmée, et faciliter l´octroi du statut de protection temporaire (TPS) aux intéressés.

2- Un suivi spécial de ce dossier par l'Organisation internationale pour les migrations (O.I.M.) pour les interventions appropriées conformes à son mandat et à sa mission.

3- La mobilisation de la diaspora haitienne, de la société civile des trois pays concernés, conjointement avec les organisations participantes du IIIe Forum social mondial des migrations à Rivas, Vacia Madrid, Espagne, en septembre dernier, pour l'application de la résolution concernant les populations de la Caraibe affectées par des désastres naturels.


Santo-Domingo, 19 février 2009

Pour authentification
Edwin Paraison/Directeur Exécutif
809 222-4887
F_zile@yahoo.fr[/quote]



P.S. Ce document a été remis aux chancelleries haitienne et dominicaine, a l´Ambassade des États Unis à Santo Domingo et aux bureaux de l´OIM des deux pays.

Post Reply