communiqué de Mémoire d`encrier

Post Reply
Michelange_Hyppolite

communiqué de Mémoire d`encrier

Post by Michelange_Hyppolite » Mon Jul 26, 2004 11:11 am

Communiqué de Mémoire d'encrier

Décès du poète Davertige

Devant le temple de la mort mon visage innocent O ange bizarre
Pourquoi fermer la porte à clé (…)

Les Éditions Mémoire d'encrier ont le regret de vous annoncer la nouvelle du décès du poète Davertige (Villard Denis) survenu tôt dans la matinée du dimanche 25 juillet à l'Hôpital Juif de Montréal.

Davertige a été hospitalisé à Montréal dès le mois de mars 2004 et se battait contre la mort afin de terminer ce qu'il appellait «son système philosophique», qui devait contenir quelque 200 pages. Il voulait seulement trouver le temps et surtout la force de réviser ses cahiers de philosophie.

Villard Denis est né à Port-au-Prince le 2 décembre 1940. Son père Aristhène Denis, maître d'hôtel, et sa mère Jeanne Féquière, originaire de Cavaillon, se sont mariés en 1933. Ils ont eu quatre enfants: William, Raymonde, Daniel et Villard.

À d
ouze ans, parallèlement à ses études secondaires, il entre au Centre de céramique de l'Éducation nationale où il travaille avec le peintre et céramiste Tiga. Il fréquente le Foyer des Arts plastiques en 1954. Il entreprend son apprentissage sous la direction du peintre Dieudonné Cédor qu'il considère comme son maître.

Dès ses premières toiles, Villard Denis s'est fait remarquer. Il expose en février 1958 à la Société nationale d'art dramatique (S.N.A.D.). Il présente, entre autres, la toile «Christ nègre». Marquée par le réalisme socialiste, son œuvre rend compte de l'injustice du monde. L'exposition est saluée dans la revue Coumbite comme un nouveau départ pour la peinture moderne haitienne.

En 1959, il présente ses premiers poèmes sous le pseudonyme de Davertige, le nom de Villard Denis étant trop rattaché à ses activités de peintre. Il publie Idem, son unique recueil de poème à Port-au-Prince en 1962.

Jamais recueil de poèmes d'un auteur haitien n'aura été si bien accueilli : repr
is en 1964 chez Seghers à Paris, en 1982 par Nouvelle Optique à Montréal, et en 2003 par Mémoire d'encrier à Montréal. La dernière édition d'Idem sous le titre d'Anthologie secrète a rassemblé de manière exhaustive les écrits poétiques de Davertige, des inédits et des dessins de l'auteur, et une annexe contenant les préfaces aux précédentes éditions, et une chronologie.

Davertige a fondé au début des années 60 à Port-au-Prince avec René Philoctète, Serge Legagneur, Roland Morisseau et Anthony Phelps le mouvement Haiti littéraire, qui aura une grande influence sur la poésie moderne haitienne.

En 1964, Davertige choisit l'exil : « je n'ai aucune honte, moi, à dire, qu'un jeune écrivain qui nourrit beaucoup d'ambitions doit s'expatrier. Par besoin d'oxygène.» Après un séjour d'un an à New York, il se rend à Paris… où il aura vécu une vie d'artiste et de bohème. En 1976, il laisse Paris pour Montréal où il se replie sur lui-même jusqu'à la sortie officielle de Anthologie secrète en novembre 2003 au
Salon du livre de Montréal.


Consultez ces sites pour mieux découvrir Davertige :
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/p ... rtige.html
http://radio-canada.ca/refuge/reportages.asp?id=1169
www.memoiredencrier.com

Davertige
Anthologie secrète, poésie
Mémoire d'encrier
ISBN: 2-923153-03-0

Post Reply