Oh my Leogane!

Post Reply
Shelony
Posts: 86
Joined: Fri Dec 29, 2006 3:37 pm

Oh my Leogane!

Post by Shelony » Sat Jan 16, 2010 2:10 pm

http://www.lenouvelliste.com/article.ph ... 2010-01-16

Haiti: l'ouest de la capitale très endommagé, Leogane détruit à 90%



Haiti: La ville de Leogane, à l'ouest de Port-au-Prince, a été endommagée à près de 90 % par le séisme qui a ravagé Haiti, selon des secouristes de l'ONU, a indiqué samedi l'ONU dont la "priorité" reste la recherche de survivants.

Une équipe de recherche de l'ONU qui s'est rendue à Leogane a estimé qu'elle était "la zone la plus touchée avec 80 à 90% des bâtiments qui ont été endommagés", a expliqué à l'AFP la porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires, Elisabeth Byrs.

"Selon la police locale, entre 5.000 et 10.000 personnes y ont été tuées", a-t-elle ajouté, soulignant que la majorité des corps des victimes étaient toujours coincés sous les bâtiments effondrés.

Les équipes de sauveteurs se sont également rendus dans les villes de Gressier (d'une population d'environ 25.000 personnes) et de Carrefour (334.000 habitants) à l'ouest de Port-au-Prince et ont estimé qu'elles avaient toutes deux été détruites à 40-50%.

Plus de trois jours après le tremblement de terre de magnitude 7 dont l'épicentre se trouvait à quelque 17 km de la capitale, l'ONU reste concentrée sur la recherche des survivants, a souligné Mme Byrs faisant état d'un besoin urgent de médicaments.

"Le climat favorable et les structures des bâtiments ont augmenté les chances des survivants", a-t-elle expliqué. "C'est pourquoi les opérations de recherches et de sauvetages restent la priorité. La phase de sauvetage va encore durer", a insisté la porte-parole.

Les quelque 27 équipes de recherches sur place comprenant 1.500 personnes et 115 chiens sont parvenues vendredi à extraire des débris 34 personnes portant le nombre total de personnes sauvées par ces équipes à 58, a-t-elle précisé soulignant qu'environ "60% des zones les plus affectées de Port-au-Prince" avaient été couvertes par les recherches.

Toutefois, les humanitaires restent confrontés à de nombreux problèmes logistiques, dont les principaux sont le manque de transports, d'essence et de communications, a-t-elle reconnu.

"Les moyens de transport sont très limités et les déplacements sont entravés par le fait que les stocks d'essence sont de plus en plus bas", a expliqué Mme Byrs.

Le manque d'ambulance se fait également cruellement sentir, obligeant les secouristes à improviser pour transporter les blessés, raconte-t-elle encore.

Selon des responsables haitiens, au moins 50.000 personnes ont été tuées et 250.000 blessées dans le séisme qui a fait 1,5 million de sans abri dans un des pays les plus pauvres de la planète.


I don't know what to say at this point.

Shelony

Tayi
Posts: 140
Joined: Sun Sep 23, 2007 4:44 pm
Location: Madian, Petite Rivière de Nippes, Haiti
Contact:

Post by Tayi » Sat Jan 16, 2010 4:52 pm

I am so sorry Shelony. No one knows quite what to say. But I know we need to all stick together because we been left to one another to love, to care for, to help. Do not lose hope. One thing I realize is that many of our beloved family (all is family related or not) are in great despair. They are in the middle of the horror which, as much as we are sad, our minds do not actually let us take it all in. So they NEED us to give them words of love and hope. We should be mourning too, of course. It's okay to do.

I love you all.

Tayi

User avatar
Guysanto
Site Admin
Posts: 1289
Joined: Fri Mar 07, 2003 6:32 pm

Post by Guysanto » Sat Jan 16, 2010 4:57 pm

Tayi, your words echo my own sentiments. My heart goes to the City of Anacaona and all of her children.

Tayi, what are the news from Miragoane?

Shelony
Posts: 86
Joined: Fri Dec 29, 2006 3:37 pm

Post by Shelony » Sat Jan 16, 2010 9:12 pm

No wonder that Leogane is so badly hit. According to US geological survey (USGS) the epicenter was 25 Km (15 miles) WSW of Port-au-Prince, which is closer to Leogane than Carrefour or Port-au-prince.

Look at these two links

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/ ... rja6/#maps

http://maps.google.com/maps?q=18.4573+- ... d&t=h&hl=e

I feel for my people who are so badly hurt but barely mentioned at all when talking about the tragedy.

Shelony

Shelony
Posts: 86
Joined: Fri Dec 29, 2006 3:37 pm

Post by Shelony » Sat Jan 16, 2010 9:22 pm

According to this link, Grand-Goave is likely to fare very badly and I have not heard much about them in the news either

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/ ... index.html

Overall, the population in this region resides in structures that are vulnerable to earthquake shaking, though some resistant structures exist. On June 24, 1984 (UTC), a magnitude 6.7 earthquake 329 km East of this one struck the Dominican Republic, with estimated population exposures of 320,000 at intensity VII and 2,964,000 at intensity VI, resulting in 5 reported fatalities. Recent earthquakes in this area have caused landslides that may have contributed to losses.

We should rebuild structures to stand not only hurricanes but also earthquakes

Shelony

Tayi
Posts: 140
Joined: Sun Sep 23, 2007 4:44 pm
Location: Madian, Petite Rivière de Nippes, Haiti
Contact:

Post by Tayi » Sat Jan 16, 2010 9:47 pm

Guy, I haven't heard much from the center of Miragoane, but from our small section in the mission (troisième section de Miragoâne, in Duverger and Dandann) we have been getting constant updates from our dear Johnna who is a missionary there. It looks like most people there have been spared (all of the people and property of my mission have been spared except for small damages in the house--bursted pipes. Others from PAP and from the village have been getting some help from our team. I will post the most recent update, which is a beautiful sign of hope, in the first earthquake thread. Please read it; it will lift your spirit.

How is your family in Haiti?

Tayi

Tayi
Posts: 140
Joined: Sun Sep 23, 2007 4:44 pm
Location: Madian, Petite Rivière de Nippes, Haiti
Contact:

Post by Tayi » Sat Jan 16, 2010 10:05 pm

Actually I just started a new thread called "Signs of Hope" where I posted that update.

Tayi

Shelony
Posts: 86
Joined: Fri Dec 29, 2006 3:37 pm

Post by Shelony » Sat Feb 06, 2010 11:01 am

http://www.lenouvelliste.com/article.ph ... 2010-02-06

Léogane tente de se prendre en charge


Le séisme du 12 janvier a laissé une population quasiment dépendant de l´aide humanitaire. A Léogane, commune ravagée à plus de 90%, l´aide prend du temps pour atteindre les ménages jetés sur le pavé. En attendant cette assistance, des techniciens s´allient à la municipalité pour organiser la commune tant en ce temps de malheur que pour l´avenir.



Haiti: Dans la cour du petit bâtiment qui a hébergé, jusqu´au 12 janvier, les services de la Téléco, compagnie téléphonique filaire de l´Etat, l´agronome Maxène Désir, coordonnateur adjoint de la cellule d´urgence de Léogane, monte la garde avec son équipe. « La situation des sections communales n`est pas différente de celle de la ville, explique Désir, vice recteur général de l'Université Fondwa 2004 dont le bâtiment a aussi été détruit par le séisme. Sauf que les constructions en béton pratiquées dans la partie inférieure de la commune y ont occasionné plus de morts. Après quoi, la population s´est vu dépouiller de tout ce qu´elle possédait. »

Désormais à Léogane, la vie, c´est tout ce que l´on possède. 3 500 morts, des disparus non encore dénombrés sous les décombres, des infrastructures détruites à plus de 90%, les routes éboulées et fissurées..., la Cité d´Anacaona ne verra pas aisément le bout du tunnel. « C´est une grande erreur de parler de 90% de pertes au niveau infrastructurel, déplore le maire de la commune, Santos Alexis. Car il ne reste que des amas de bétons debout. »

En dépit des dégâts enregistrés dans cette commune où respirent plus de 200 000 âmes, l´aide internationale peine à arriver et celle du gouvernement semble ne pas exister. « Une délégation de la Direction de la protection civile (DPC), organisme qui coordonne l'aide du gouvernement, venue sur place nous a dit que nous sommes mieux logé qu´eux », déplore l´agronome Désir. Des ONG viennent de manière sporadique distribuer de l´eau et quelques bribes de vivres sur les sites les plus visibles. Mais la méthode frise la publicité, selon plus d´un. Ce qui agace des membres de la population.

La reconstruction est aussi urgente!

La gestion de l´aide attendue fait partie des préoccupations de cette équipe dirigée par le maire Alexis; mais les esprits sont obligés de se concentrer aussi sur la relance des activités dans cette communauté qui a vu disparaitre la quasi-totalité de ses établissements scolaires.

« Nous recevons des délégations d´étrangers qui s´intéressent à nous aider à moyen et long termes, dit-il. Mais nous sommes pressés par les exigences du moment. » Élus locaux, chefs d´organisations, particuliers et ONG se ruent vers cette structure mise sur pied au lendemain du séisme. « Nous devenons de plus en plus l´interface de la population auprès des institutions qui veulent intervenir dans la communauté; mais nous évitons de gérer l´aide, fait savoir Yves Maxi, responsable logistique de cette structure. Des institutions commencent à se manifester mais l´assistance immédiate prend du temps à se concrétiser. »

Aux côtés des six autres membres de la cellule d´urgence dont Max Mathurin, ancien président du conseil électoral provisoire (CEP), Maxène et Yves travaillent sans répit de manière à faire face aux exigences de l'heure. « Nous cherchons maintenant à abriter les 100 000 individus répertoriés à travers la ville et les 13 sections communales, explique Yves Maxi. La tâche est difficile, mais c´est une priorité. »

Pour l´instant, la pluie constitue l´ennemi le plus redoutable pour les Léoganais massés sous des tentes de fortune fabriquées majoritairement avec des draps. « Personne ne peut prévoir les dégâts qu'occasionnerait la pluie, estime Luxène Désir, responsable Santé publique de la cellule d'urgence. Il y a des risques immenses qui guettent la plaine de Léogane avec la présence des cadavres sous les décombres et les monticules de terres éboulés dans les mornes et qui n'attendent que des gouttes de pluie pour envahir la plaine. » Déjà, le docteur Luxène Désir redoute aussi bien qu´un autre séisme le départ des médecins étrangers qui viennent en aide aux dizaines de milliers de blessés.




Lima Soirélus

Anacaona
Posts: 32
Joined: Sun Dec 31, 2006 12:17 am

Post by Anacaona » Sat Feb 06, 2010 1:22 pm

[quote] « Une délégation de la Direction de la protection civile (DPC), organisme qui coordonne l'aide du gouvernement, venue sur place nous a dit que nous sommes mieux logé qu´eux », [/quote]

Wow! That's all I can say.

Post Reply