Protestation énergique contre l’appellation « Hispaniola »

Post Reply
User avatar
Guysanto
Site Admin
Posts: 1289
Joined: Fri Mar 07, 2003 6:32 pm

Protestation énergique contre l'appellation « Hispaniola »

Post by Guysanto » Fri Mar 16, 2007 8:28 am

Protestation énergique contre l'appellation « Hispaniola »
Par Odette Roy Fombrun

Haitiens et Dominicains doivent protester énergiquement contre l'appellation « Hispaniola » que tentent d'imposer certaines organisations, parmi lesquelles la Société américaine de géographie.* Des écrivains et des hommes politiques utilisent cette appellation rendant ainsi hommage aux colonisateurs, auteurs du génocide indien. C'est inadmissible.

En utilisant le nom Haiti, Dessalines a rempli notre devoir de mémoire envers ces premiers martyrs des luttes de libération menées sur cette île que se partagent aujourd'hui la République d'Haiti et la République dominicaine. Plus que jamais, il est impératif que ces deux peuples accordent leurs violons. En conséquence, il importe que ce devoir de mémoire devienne commun aux deux Républiques.

Considérant que de nos jours, du fait de leurs frontières naturelles communes, s'étendant du nord au sud, les deux pays sont menacés des mêmes catastrophes écologiques. (La déforestation de la Forêt des Pins a déjà eu des conséquences désastreuses des deux côtés de la frontière :Fonds Verrettes-Jimani. Les projets d'électrification à partir de la Rivière frontière du Massacre concernent les deux pays… N'oublions pas non plus que l'Artibonite prend sa source en République voisine.) Il y va donc de l'intérêt des deux gouvernements d'adopter en urgence des mesures dynamiques conjointes, lesquelles ne peuvent être prises que dans une atmosphère de paix et de concorde;

Considérant qu'il importe d'éviter que la force des médias, surtout américains, n'imposent la dénomination « Hispaniola »*, nous demandons aux gouvernements de la République d'Haiti et de la République dominicaine :
  • de s'opposer formellement à l'appellation Hispaniola ;[/*:m]
  • de se concerter sur une appellation qui rend encore hommage aux martyrs tainos, ancêtres communs des deux peuples.[/*:m]
  • Ceci fait, d'en aviser la communauté internationale.[/*:m]
Considérant que les Tainos appelaient leur pays : Haiti et aussi Quisqueya, le nom de compromis de l'île devrait être :
Ile d'Haiti ou Ile Quisqueya

18 février 2007


*Je détiens une étude faite à Washington utilisant la dénomination Ile Hispaniola.

Post Reply