La vision du Président Antoine Simon ( 1908-1911)

Post Reply
Lemane Vaillant

La vision du Président Antoine Simon ( 1908-1911)

Post by Lemane Vaillant » Fri Dec 10, 2004 6:23 am

ANTOINE SIMON
December 1908 - August 1911
3 years
overthrown

Antoine Simon (1908-1911) : Il n'eut pour tout bagage intellectuel qu' une médiocre culture primaire. Néanmoins, il aura été l'un des plus progressistes présidents d'Haiti . Sous son régime, il voulut contracter un grand emprunt de la France pour lancer le pays . Les USA au courant, intervinrent diplomatiquement pour imposer leur participation …à cette opération ,. Pour aplanir les difficultés, Antoine Simon signa avec des financiers Américains, les fameux contrats de chemin de fer du Nord (Cap-Haitien / Port-au-Prince) et d'exploitation de la figue-banane (contrat Mac-Donald) . « Le Pays trouva moyen de protester contre ces contrats qui apportaient le Progrès Matériel en Haiti !!! « Des hommes du Nord virent dans le Projet de construction du chemin de fer Port-au-Prince / Cap-Haitien, une menace
directe à leur prépondérance politique ( Comment ça ???) ….. Les Cacos eurent raison d'Antoine Simon qui dut partir pour l'exil le 2 Août 1911 …


1- La vision du Président Antoine Simon .

Le Général Antoine Simon n'aura passé que 3 ans au pouvoir en Haiti , mais il n'a point voulu gérer que des affaires courantes au pays .

Pour faire un saut économique ( risqué … Qui ne risque rien , n'aura rien ) valable dans la vie à un moment de la durée , un Responsable de Famille , d'Entreprise ou d'une Nation , doit évaluer son Capital , sa capacité d'investissement ou de financement d'investissement . Il peut être amené à vendre une partie de ses avoirs pour avoir des fonds à investir , à faire une hypothèque ou à contracter un Emprunt extraordinaire .. !

C'est ce qu'a voulu faire le Président Antoine Simon qui voyait manifestement très loin pour Haiti ..

2- L'approche diplomatique remarquable du Président Antoine Simon ( vers les USA et la France à la fois )

Antoin
e Simon a compris qu'Haiti avait besoin autant de la France de l'autre côté de l'Atlantique que des USA à nos portes . Combien de Chefs d'État Haitiens ont compris ou n'ont pas pu comprendre cela jusqu'à leur chûte ( y compris ceux ayant fait de hautes Études en Sciences Po ) ?

3- L'approche infrastructurelle et agricole hors-pair du Président Antoine Simon .. Des chemins de fer et des Trains pour Haiti … Rêveur , n'est-ce-pas ? Des figues-bananes sur nos terres pour la consommation locale et l'exportation comme les Figues Chiquita ?

Un trajet Cap – Port-au-Prince en train aurait entrainé un Port-au-Prince – Cayes en train aussi , and so on .. Haiti est un pays montagneux . On aurait été contraint de percer des tunnels au travers de nos montagnes obligatoirement pour ces voies ferrées , car il faut des pentes douces et de grands rayons de courbures et tas d'alignements droits pour les convois de train ou wagons attachés .

Aujourd'hui , Haiti aurait eu des conducteurs de trains rom
pus, des chemineaux expérimentés .. On n'aurait pas pu saccager ainsi notre environnement naturel et vert des temps anciens ..



Il parait que jusqu'en 1960 , il y avait encore des plantations de ces figues-bananes dans le Nord .

On ne peut savoir tout ce qu'Haiti a râté et perdu avec l'échec fait à Antoine Simon ……

C'est vrai que durant la Seconde Guerre Mondiale ( 1939-1945 ) sous Élie Lescot , Haiti mit généreusement une partie de ses terres plantées en bananes à la disposition des USA pour la plantation rapide d'un substitut à l'Hévéa / arbre à caoutchouc .. Les USA ne nous ont pas encore dédommagés pour cette opération-là .

Oui , c'est rêveur ; Quand on songe que des Haitiens prenaient le Train entre Verrettes , Saint-Marc et Port-au-Prince . Même les rails de la Compagnie HASCO charriant la canne à sucre de Léogane , de la Plaine du Cul de Sac vers l'usine , ont été levés et vendus en République Dominicaine … Aujourd'hui , HASCO qui produisait du sucre jaune ou
rouge et blanc raffiné pour le local et l'exportation , en arrive à en importer pour la revente . Point Barre !

Nous avons repoussé sciemment le Progrès Matériel et Économique qui amènerait le Progrès Social et Humain chez nous ..

Aujourd'hui , les TPTC demandent de l'argent pour patcher des routes étroites , à fortes déclivités et non protégées en base et en environnement ( Bassins Versants / Drainage / Assainissement ) .. Mais mon ainé le Ministre Fritz Adrien des TPTC sait pertinemment qu'un territoire comme Haiti , ne peut être bien desservi en Transports que par des Tap-Taps et Camions .

Demain, mon Camarade Roland Pierre , Ministre de la Planification et de la Coopération Externe intervient à la Conférence de la Diaspora Haitienne à Montréal . Il va parler dans le cadre du CCI .. : des patchages misérables et de courte durée de vie ..

Un train : ça transporte de très grandes quantités de choses , de biens et de personnes …, en un temps très court . Comment un pays pe
ut-il aspirer au Progrès , rien qu'avec des autobus Dignité , Service Plus ou CONATRA , des brouettes , et des camions finis ?

Les gens actifs ne peuvent pas se rendre à temps à leur travail en Haiti . On consomme en place son peu de carburant dans des files énervantes . Nos enfants se lèvent à 3 :00 du matin pour ne rentrer en classe qu'à 8 :00 AM , en certains endroits remote . C'est pas juste ce que nous faisons à nos enfants au pays .

Le Président Joaquim Balaguer en République Dominicaine , lui , a eu une vision similaire à Antoine Simon ..

Notre grand drame : c'est que notre Bourgeoisie accepte notre état de sous-développement matériel .., Elle qui sait ce qu'est le confort !!!



Lemane Vaillant ……./… Toronto , le 10 Décembre 2004

Post Reply