COMMUNAUTE HAITIENNE EN RD

Post Reply
Edwin Paraison
Posts: 84
Joined: Sun Jun 03, 2007 7:32 pm

COMMUNAUTE HAITIENNE EN RD

Post by Edwin Paraison » Tue Sep 04, 2007 10:13 pm

Les déclarations de l'ambassadeur Cinéas démentant les mauvais traitements dans les bateys embarrassent les Haitiens: des organisations de droits de l'homme appellent le gouvernement à clarifier sa politique
--------------------------------------------------------------------------------


Port-au-Prince, le 3 septembre 2007 &endash; (AHP)- Les déclarations faites la semaine dernière par l'ambasadeur haitien en République dominicaine, Fritz Cinéas, sont venues raviver des propos attribués au président René Preval en mars dernier à l'occasion d'un sommet sur la drogue à Santo-Domingo.

Un article publié en premiere page du Listin Diario affirmait alors que M. Préval avait laissé entendre qu' il n´existe aucune violation des droits des travailleurs haitiens dans ce pays.

Recevant a l´Hotel Santo Domingo une delegation de 12 personnes, le président haitien a dementi agvoir tenu de tels propos et mis en defi le Listin Diario de prouver qu'il les a dits

Toutefois, l'ambasswade haitienne n'a jamais opposé aucun démenti officiel à l'article du Listin, malgré l´usage abusif des déclarations ou prétendues déclarations de M. Préaval, par le Vice-President, le Chancelier, le Directeur de l´Immigration, et autres hauts fonctionnaires dominicains.

Ces propos sont cités jusqu´à présent dans des documents officiels, par des médias et des organismes internationaux.

Selon, des organisations de droits de l'homme, les recentes declarations de l´Ambassadeur Cineas faites "au nom du gouvernement", viennent confirmer ce qui est considéré comme la ligne officielle des autorités haitiennes sur le dossier migratoire: négation de la réalité dans les bateys, appui au gouvernement dominicain, critiques contre les ONGs locales et internationales, et soutien à la position des aux autorités dominicaines, de mépris face aux organisations communautaires de la diaspora.

De nombreux secteurs de la diaspora haitienne en RD disent ne pas comprendre que ce soit les autorites haitiennes qui prennent la défense publique du gouvernement dominicain, quand des pressions sont exercées par tout a travers le monde sur le gouvernemet dominicain pour qu'il change sa politique de violation des droits des haitiens.

A propos de la nationalité dominicaine des enfants nés de parents haitiens, elle est clairement prévue dans l´article 11 de la constitution dominicaine. Elle ne dépend nullement du statut légal des parents, soulignent les organisations de droits humains.

Ce n´est qu´en decembre 2005 apres la sentence de la Cour Interamericaine des Droits de l´Homme, en faveur de deux fillettes d´origine haitienne ayant gagné un procès contre l´Etat dominicain pour la reconnaissance du droit à la nationalite dominicaine, que la Cour suprême dominicaine, a fait une nouvelle interprétation de l´article en question, affirmant que les fils d´illégaux n´ont pas droit a la nationalité.

Dans le cadre de cette interprétation, il faudrait enlever la nationalité dominicaine à l'ancien candidat à la présidence du parti révolutionnaire dominicain, feu Peña Gomez, jusque dans sa tombe, ironise-t-on jusque dans cerrtains milieux dominicains.

Concernant les conditions de vie dans les bateys et les violations de droits humains, les organisations se demandent si on doit qualifier de bidons tous les rapports d´organisations et institutions internationales (BIT,BID,CIDH,OIM) des 20 dernieres annees, les rapports du departement d´Etat, du sénat américain, les livres et documentaires, les articles et reportages de médias de l´ile et de l´Etranger, les enquetes menees par Amnistie Internationale.

L'ambasadeur Cinéas qui affirme parler au nom de son gouvernement a choisi d'être seul contre tous pour tenter de défendre la position des autorités dominicaines, soulignent les organisations de défense des droits de l'homme.

Notre ambassadeur et le gouvernement Haitien, sont- ils obligés d´aider les entreprises sucrières privées dominicaines a refaire leur image ternie par la diffusion des documentaires The Price of Sugar (candidat a l´Oscar du meilleur documentaire a Hollywood) et The babies of sugar?, se sont interrogées des organisations dominico-haitiennes

Elle se demandent si la visite guidée, (preparée) de moins d´une heure, dans des bateys de la Famille Viccini, de l´Ambassadeur Cineas, l´une des entreprises sucrières ciblées par les groupes de pression au niveau international (Esclaves au Paradis a Paris et prochainement a Montreal), est suffisante pour considerer comme des exagerations, les denonciations de tous les acteurs cités plus haut.

Les organisations de défense des droits des haitiens relèvent que, l´Ambassadeur qui n´a jamais montré aucun intérêt dans l'accompagnement des organisations communautaires dans les bateys, a vite repondu a l´invitation du Groupe Viccini, en pleine operation de relations publiques, avec l´aide de la firme New Link de Miami

Post Reply