Les droits humains et la République dominicaine

Post Reply
Serge
Posts: 323
Joined: Mon Jan 01, 2007 10:39 am

Les droits humains et la République dominicaine

Post by Serge » Fri Mar 16, 2007 9:10 pm

Visite de Préval en République Dominicaine :


Un avocat du gouvernement dominicain en faveur de l'application

de l'Arrêt de la Cour Internationale des Droits Humains

16 mars 2007



Eduardo Jorge Prats, membre de la Commission dominicaine des Juristes pour la Réforme Constitutionnelle a critiqué le refus du président Leonel Fernandez, de ne pas exécuter l'arrêt de la Cour Internationale des Droits Humains de l'OEA, sur la nationalité des deux fillettes d'ascendance haitienne.

Cette décision est contradictoire, selon Eduardo Jorge Prats, car, pendant la célébration de l'Assemblée Générale de l'Organisation des Etats Américains, en juin 2006, le chancelier dominicain Carlos Morales Troncoso, avait annoncé que son gouvernement allait se conformer à l'Arrêt.

L'avocat, dont les propos ont été rapportés par la Presse dominicaine, indique que la nationalité est un droit fondamental et les relations de la République Dominicaine avec la communauté internationale, peuvent en être sérieusement affectées.

Eduardo Jorge Pratts souligne que «dans ce cas précis, se chevauchent trois thèmes sensibles de la politique des Droits Humains au niveau international, à savoir : La femme, l'enfant et le racisme ; ces thèmes, ajoute-t-il, sont traités par un grand nombre d'organisations qui ont une grande influence au niveau international». (Clave Digital,14/3/07)

Selon Prats, le gouvernement Fernandez est en train de se créer un courant défavorable face à la communauté internationale vu que son attitude va à l'encontre des droits consacrés par les Conventions et Traités dont la République Dominicaine est signataire.

Il recommande aux autorités en place de s'engager plutôt dans la recherche de mécanismes permettant l'application des lois régissant la matière et mettre à profit la visite du chef d'Etat haitien, René Préval en République Dominicaine, pour élaborer un agenda permettant de définir une vraie politique migratoire dans le respect des droits des Haitiens



(Traduit par le GARR-16/3/07) - GARR - Groupe d'appui aux Rapatriés et aux Réfugiés

User avatar
Guysanto
Site Admin
Posts: 1289
Joined: Fri Mar 07, 2003 6:32 pm

Post by Guysanto » Fri Mar 16, 2007 11:25 pm

[quote]Eduardo Jorge Prats, membre de la Commission dominicaine des Juristes pour la Réforme Constitutionnelle a critiqué le refus du président Leonel Fernandez, de ne pas exécuter l'arrêt de la Cour Internationale des Droits Humains de l'OEA, sur la nationalité des deux fillettes d'ascendance haitienne.[/quote]
Bravo!

Post Reply