Haïti-Insécurité

Post Reply
Frantz
Posts: 103
Joined: Fri Dec 29, 2006 5:06 pm

Haiti-Insécurité

Post by Frantz » Tue Jun 05, 2007 11:25 am

Haiti-Insécurité

Des automobilistes armés tirent sur des passants : Au moins 5 blessés à Pétion-Ville
La police placée en état d'alerte en vue d'intercepter les occupants d'une jeep venue vraisemblablement du territoire dominicain ; la PNH dénonce un plan de déstabilisation

mardi 5 juin 2007,

Radio Kiskeya
Les occupants d'un mystérieux véhicule ont provoqué ces dernières heures une psychose de peur dans certains quartiers de Pétion-Ville (banlieue est de Port-au-Prince) où au moins cinq blessés par balle ont été recensés.

La police a décrété l'alerte maximale en vue de retrouver ce pick-up blanc double cabine de marque Toyota qui serait arrivé de la République Dominicaine, selon le porte-parole de la PNH, Frantz Lerebours. "Il s'agit d'individus lourdement armés dont l'objectif est de déstabiliser le pays, de saboter l'économie nationale et de montrer que rien n'est possible en Haiti", a affirmé le commissaire.

Des patrouilles policières ont été mobilisées afin d'intercepter le dangereux véhicule tandis que des appels à la vigilance sont lancés à la population. Une présence imposante des forces de l'ordre a été constatée lundi soir dans certains secteurs de Pétion-Ville. Mais, les tireurs fous n'étaient toujours pas capturés ou neutralisés mardi.

Même la plaque d'immatriculation de la fameuse jeep n'a pu être identifiée. Elle a ouvert le feu à plusieurs reprises sur des passants, provoquant chaque fois des scènes de panique.

Les cinq personnes touchées l'auraient été entre dimanche soir et lundi matin dans les quartiers de Péguy-Ville et de Girardot, selon certaines informations. On ne disposait d'aucune précison sur leur état de santé.

Cette étrange expression de la violence très rare en Haiti survient quelques jours après après un important coup de filet des polices nationale et onusienne ayant permis la saisie jeudi dernier à Léogâne (35 km au sud de Port-au-Prince) de 420 kilos de cocaine estimés à plus de 8 millions de dollars. Une dizaine d'individus ont été également arrêtés dont cinq policiers, Bernard Piquion alias "Fusil Bois", un puissant présumé narcotrafiquant et deux ressortissants colombiens. Ils ont comparu pour la première fois lundi devant au parquet de Petit-Goâve (68 km au sud de la capitale).

Pour sa part, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour Haiti, Edmond Mulet, avait déclaré la semaine dernière au Canada qu'il fallait s'attendre à "une résurgence de la violence et à des actions de déstabilisation" en raison de la vaste campagne anti-corruption lancée par le Président René Préval.

A l'occasion de la fête du drapeau. le 18 mai dernier, le chef de l'Etat avait décrété 2007 année de l'éradication de la corruption et avait reconnu que ce mal rongeait toutes les institutions haitiennes y compris la Présidence. spp/RK

Post Reply