Audition à Port-au-Prince d'un présumé chef de gang

Post Reply
Zanfanginen

Audition à Port-au-Prince d'un présumé chef de gang

Post by Zanfanginen » Sat Mar 17, 2007 11:18 am

D'après l'AHP du 16 mars 2007

[quote]
Port-au-Prince, le 16 mars 2007 &endash;(AHP)- Le chef de gang présumé, Evens Jeune a été auditionné pour la première fois jeudi depuis son atrrestation en début de semaine dans la région des Cayes (sud).

Le juge Gabriel Ambroise qui instruit le dossier a fait savoir que des accusations liées au kidnapping et à la violence pèsent sur M. Jeune.

Il a également indiqué que des plaintes ont également été déposées contre ce dernier qui est réputé avoir été un des adversaires du terrible chef de gang Thomas Robenson (Labanyè) assassiné en avril 2004 sous le régime Latortue.

Beaucoup estiment illégal que Evens Jean ait été entendu sans la présence d'un avocat.

Pour sa part, le Bureau des avocats internationaux (BAI) dit" prendre acte de l'arrestation sans mandat du sieur Evens jeune le mardi 13 mars.

Le BAI dénonce le caractère arbitraire et illégal de la première phase de l'interogatoire subi par le sieur Evens jeune sans la présence de son avocat, contrairement aux textes de lois régissant la matière, indique le bureau dans une réaction.

le BAI dit également rapppeler sur la base de faits que le détenu a témoigné avoir été torturé pendant, après et même quelques heures avant sa comparution par devant le juge Gabriel Ambroise.

Il apporte un "démenti formel aux déclarations du juge faisant croire qu'il y a des plaints déposées contre Evens Jeune, tandis qu'au cours de l'interrogatoire, le 15 mars, il a reconnu l'inexistence de plaintes, sinon une simple déposition d'un certain Richard à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Le BAI dit mettre en garde les autorités contre toute tentative de vouloir monter hâtivement un soi-disant dossier juridique en faveur des commanditaires de Labanyè.

De nombreux secteurs se sont felicités ces derniers jours de l'arrestation de chefs de gangs et des déclarations faites par les autorités sur leur détermination à combattre le banditisme et les actes criminels qui empoisonnent la vie des haitiens.

Ils ont toutefois fait savoir que la lutte contre le kidnapping et d'autres formes de crimes ne sera vraiment efficace que lorqu'elle se fera de manière indiscriminée.

Ils ont cité les cas de responsables de massacres, de criminels notoires et de repris de justice qui circulent en toute impunité, d'invidus haut placés accusés d'implicatuions dans le kidnapping et qui ont été soustraits du contrôle de la justice.

Ils ont cité aussi le cas de Jerry Narcius, un jeune issu du secteur aisé de la société, arrieté depuis plus de deux ans pour kidnapping, mais qui n'a jamais été jugé en raison du fait qu'il aurait menacé de citer des noms d'individus bien placés.
[/quote]

Post Reply