La force de l'ONU en Haïti reconduite pour huit mois

Post Reply
Tidodo
Posts: 117
Joined: Mon Jan 01, 2007 9:07 am

La force de l'ONU en Haiti reconduite pour huit mois

Post by Tidodo » Fri Feb 16, 2007 8:03 am

[quote]La force de l'ONU en Haiti reconduite pour huit mois
Posté le 15 février 2007

Le Conseil de sécurité de l'ONU a renouvelé jeudi, pour 8 mois, le mandat de la Minustah et l'a chargée d'intensifier ses opérations contre les bandes armées afin de rétablir la sécurité en Haiti.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, numérotée 1743, le Conseil a prorogé jusqu'au 15 octobre le mandat de la Mission de l'ONU pour la stabilisation en Haiti (Minustah), qui était venu à expiration.

La résolution, rédigée par le Pérou, charge la Minustah de "continuer à accroître le rythme de ses interventions en soutien de la police haitienne, contre les bandes armées (...) pour restaurer la sécurité, notamment à Port-au-Prince".

Placée sous commandement brésilien, la Minustah, qui compte 7.200 militaires et quelque 2.000 policiers, est présente depuis la mi-2004 en Haiti, pays de 8 millions d'habitants, le plus pauvre du continent américain, qui peine à se remettre de vingt ans de crises meurtrières.

Le renouvellement du mandat pour huit mois, au lieu de six ou douze comme c'est généralement le cas pour les missions de l'ONU, résulte d'un compromis entre la Chine, qui souhaitait un mandat court, et les membres du groupe de contact sur Haiti.

Ce groupe, réunissant 15 pays donateurs ou contributeurs à la Minustah ainsi que sept organisations internationales, avait plaidé, le 1er février à Washington, pour une prolongation d'un an du mandat de la Minustah, soulignant l'importance de son rôle pour la stabilité et la paix, ainsi que dans la lutte contre le crime.

Mais un diplomate chinois à l'ONU, Li Junhua, a affirmé que son pays était par principe pour une prorogation de six mois. "C'est la règle pour toutes les opérations de maintien de la paix de l'ONU", a-t-il dit, expliquant que cela permet au Conseil de sécurité de faire des ajustements deux fois l'an et envoie en même temps au pays hôte "le signal qu'il doit faire ses propres efforts", que l'ONU n'est pas là pour toujours.

En toile de fond, figure le contentieux de Pékin avec Port-au-Prince, l'une des 25 capitales à avoir maintenu des relations diplomatiques avec Taiwan. L'an dernier, la Chine avait provoqué l'annulation d'une visite en Haiti du ministre taiwanais des Affaires étrangères en menaçant d'opposer son veto à la Minustah.


HPN (Source AFP)[/quote]

Zanfanginen

Post by Zanfanginen » Fri Feb 16, 2007 1:29 pm

Ainsi, il y aura d'autres meurtres d'innocentes personnes à Cité soleil et dans d'autres bidonvilles de Port-au-Prince. C'est horrible quand on remarque la complicité de la presse internationale dans les crimes commis par la MINUSTAH.

Post Reply