Minustah, la Chine reste toujours menaçante…

Post Reply
Tidodo
Posts: 117
Joined: Mon Jan 01, 2007 9:07 am

Minustah, la Chine reste toujours menaçante…

Post by Tidodo » Mon Feb 12, 2007 6:38 am

[quote]Vers le renouvellement du mandat de la Minustah, la Chine reste toujours menaçante…
Posté le 30 janvier 2007

La mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haiti (Minustah) verra son mandat proroger. Le Conseil de sécurité a donné mardi son accord de principe. Toutefois, les discussions doivent se poursuivent sur les termes du mandat.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki Moon a souhaité mardi que la mission des Nations-unies pour la stabilisation en Haiti (Minustah) reste déployée dans le pays, au moins pour les 12 prochains mois, a-t-on azppris au siège de l'Onu. L'actuel mandat de la mission expire le 15 février prochain.

Les discussions actuellement en cours au Conseil de sécurité pourraient cependant buter sur la position de la Chine membre permanent du Conseil. Pékin serait mécontent des relations trop étroites affichées entre Port-au-Prince et Taiwan et aurait manifesté son désaccord avec le gouvernement haitien à ce sujet.

Selon des sources diplomatiques, l'ancien ministre des Affaires étrangères Fritz Longchamp qui a récemment voyagé aux USA devait rencontrer le représentant de la Chine à l'ONU autour de cette question.

Port-au-Prince qui a des relations diplomatiques vieilles de plus de 40 ans avec Taiwan bénéficie d'une aide substantielle de la République démocratique de Chine que Pékin considère toujours comme une de ses provinces.

Alors que la Chine menaçait de bloquer un précédent renouvellement du mandat de la Minustah en 2005, juste avant les élections présidentielle et législatives, le président Boniface Alexandre et des membres du gouvernement de transition avaient du renoncer à une invitation de se rendre en Chine (Taiwan) sous l'injonction de la République populaire de Chine.

Pékin a toujours souhaité qu'Haiti se tienne à distance de Taiwan qui mène une diplomatie active et généreuse auprès des pays du tiers monde afin d'obtenir leur soutien pour un siège à l'ONU.

Malgré des réticences manifestées par la Chine membre permanent du Conseil de sécurité, l'ONU semble donc décidée à renouveler le mandat de la Minustah afin qu'elle puisse poursuivre son action en Haiti.

Des questions restent cependant posées. Parmi elles : un nouveau mandat pour combien de temps ? Et surtout avec quels effectifs ? Sur cette dernière question, les membres du Conseil de sécurité n'arrivent pas à trouver une entente. Selon diverses sources, Pékin pèserait de tout son poids pour une « reconduction minimale » du mandat de la Minustah avec une réduction de ses effectifs.

A noter qu'un groupe de 350 Casques bleus vient d'arriver cette semaine à Port-au-Prince pour renforcer la mission. Ils font partie d'un second contingent népalais prévu pour un déploiement complet au début du mois de mars. Les soldats vont être déployés pour des opérations militaires à Port-au-Prince et notamment dans le bidonville de Cité Soleil, aux mains de véritables gangs armés.

La MINUSTAH a été dépêchée en Haiti en avril 2004. Elle est aujourd'hui composée d'environ 7200 militaires originaires de 17 pays et de près de 2.000 policiers internationaux. [/quote]

Post Reply